Boutique Biologiquement.comHypertension : boire du thé vert diminuerait les effets du traitement

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Selon une étude japonaise, le nadolol, un traitement hypotenseur présent entre autre dans le Corgard®, perdrait jusqu’à 75% de son efficacité s’il est associé au thé vert bio antioxydant naturel puissant.

De nombreuses personnes souffrant d’hypertension artérielle le consomme. Pour remplacer le café, le thé vert est tout indiqué. D’autant que sa composition en fait un hypotenseur naturel. Pourtant, des chercheurs japonais de l’université de médecine de Fukushima viennent de montrer qu’il réduit considérablement l’action du nadolol, une molécule que l’on retrouve dans le Corgard® prescrit en cas d’hypertension.

Les incroyables vertus du thé vert bio antioxydant
Les incroyables vertus du thé vert bio antioxydant

Les scientifiques ont recruté 10 hommes et femmes en bonne santé. Durant deux semaines, ils ont chacun reçu le médicament une fois par jour après avoir bu environ deux tasses de thé vert. Ils devaient ensuite prendre le traitement associé à de l’eau potable.

L’étude, dont les conclusions ont été publiées dans la revue Clinical Pharmacology & Therapeutics, a montré que le thé vert empêchait jusqu’à 75% du nadolol de passer de l’intestin aux vaisseaux sanguins. Le traitement était donc moins efficace sur la tension.

Pour Sotiris Antoniou, pharmacien en Grande-Bretagne et membre de la Royal Pharmaceutical Society, le nadolol ne serait pas le seul bêta-bloquant dont l’efficacité serait atténuée par le thé vert. Le céliprolol, présent entre autre dans le Célectol® et le Célyprolol Mylan® serait dans le même cas.

Source : DailyMail

Boutique Biologiquement.comle secret des vertus du thé vert enfin élucidé

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

On ne compte plus les avantages associés à la consommation de thé vert bio antioxydant naturel puissant.

Dans une nouvelle étude, des chercheurs dévoilent les secrets de cette boisson. Cette découverte pourrait conduire à la mise au point de nouvelles thérapies médicamenteuses.
Certains gestes simples de la vie peuvent sérieusement améliorer la santé. Boire régulièrement du thé, et particulièrement du thé vert, serait particulièrement bénéfique. Au cours des années, les études ont progressivement démontré les bienfaits de cette boisson, utilisée depuis des milliers d’années en Chine et au Japon pour ses vertus sur la santé. On sait par exemple qu’elle réduit le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de certains cancers, améliore la mémoire et aurait même un effet protecteur contre la maladie d’Alzheimer et le virus du Sida. Des chercheurs de l’University Medical Center Schleswig-Holstein (Allemagne) se sont intéressés de prêt à ce phénomène. Leur analyse, publiée dans la revue Plos One, montre comment une molécule du thé améliore le métabolisme cellulaire et diminue les risques de développer diverses pathologies chez la souris.

La feuille de thé vert bio
La feuille de thé vert bio

La plupart des effets bienfaisants du thé sont dus à des composés phénoliques appelés catéchines et en particulier à l’épigallocatéchine-3-gallate (ECGC). En étudiant le rôle de cette molécule chez la souris, les scientifiques ont montré qu’elle inhibait la synthèse de la 11β -HSD-1, une enzyme impliquée dans la production d’une hormone stéroïde appelée cortisol. Cette dernière joue un rôle déterminant dans la régulation de nombreux processus physiologiques comme la tension artérielle, la fonction cardiovasculaire, le métabolisme des glucides et l’immunité. Une sécrétion prolongée de cortisol peut donc entraîner différents troubles telle que l’hypertension, la diminution des défenses immunitaires, le diabète de type 2 et l’obésité.

Ces résultats permettent d’éclaircir le mystère des bienfaits du thé vert. Ils montrent comment la ECGG présente dans cette boisson peut limiter la synthèse de cortisol et influencer le bien-être de l’organisme. Dans le futur, les auteurs souhaiteraient copier la nature et développer des molécules inhibitrices de la 11β -HSD-1. Selon eux, cela pourrait ouvrir la voie vers des traitements contre différentes maladies. De nombreuses études sont cependant nécessaires pour y parvenir.

Boutique Biologiquement.comLe thé et ses vertus pour la santé

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

On parle du thé comme d’une véritable panacée. Les études scientifiques s’enchaînent et démontrent que ces petites feuilles nous veulent un bien infini. Mais tous les thés présentent-ils les mêmes atouts pour la santé ?

Blanc, vert, fumé, noir… tous les thés ne présentent pas les mêmes vertus. Ils proviennent pourtant tous de la même de la même plante : le “Camellia sinensis” ou théier.

Selon leurs traitements, certaines substances, comme les polyphénols, sont altérées. Les thés foncés sont moins intéressants que les thés blancs ou verts. En effet, les thés foncés ne prennent cette coloration qu’à l’issue des processus de fermentation et de torréfaction qui détruisent ou transforment la majorité des vitamines, et surtout des fameux isoflavones (dont font partie les polyphénols), qui nous protègent de nombreuses maladies.

Les meilleurs thés pour la santé

Le thé blanc : composé de jeunes pousses et de bourgeons, il est juste séché, sans aucune torréfaction. Il conserve ainsi, presque intactes, toutes les propriétés des feuilles fraîches.

Le thé vert : il est torréfié, mais non fermenté. La torréfaction détruit les enzymes responsables de la fermentation.

Deux procédés sont utilisés :
– A la chinoise, les feuilles sont rapidement chauffées à 100° C.
– A la japonaise, les feuilles sont passées à la vapeur durant 1 à 5 minutes. C’est ce dernier procédé qui préserve le plus les propriétés du thé vert.

Les fleurs de thé : il ne s’agit pas de fleurs de théier, mais de feuilles de thé, blanc ou vert, tressées autour d’une fleur comestibles (souci, jasmin, rose…). Si cette fleur s’épanouie en infusant, elle ne possède cependant que les qualités des feuilles de thé.

De quelles maladies le thé nous protège-t-il ?

– Du cancer : grâce aux flavonoïdes (surtout les cathéchines) qu’il renferme et qui possèdent un pouvoir antioxydant, le thé vert protège de plusieurs cancers, dont le cancer de l’ovaire. Trois tasses par jour suffiraient à limiter le risque.

– Des maladies du foie (à l’exception de certaines hépatites) : selon une étude américaine, les buveurs de thé sont deux fois moins exposés aux problèmes hépatiques. Le thé permettrait en outre de détoxifier l’organisme en libérant le foie de certains métaux lourds, comme le mercure.

– Des maladies cardiovasculaires : grâce aux polyphénols qu’il contient, le thé fait baisser le taux de mauvais cholestérol et améliore la qualité des parois des vaisseaux sanguins. Il limite le risque de thrombose et l’artériosclérose. Une étude récente laisse même entendre que la consommation de 4 tasses de thé vert par jour réduirait de plus d’un quart le risque d’accident vasculaire cérébral.

Le thé, pour un teint de… camélia

Les thés verts et blancs prennent aussi soin de notre peau. Grâce à l’action antioxydante des polyphénols, ils luttent contre les signes de vieillissement, notamment les rides, et favorisent la réparation cellulaire. De plus, ces thés permettent une meilleure hydratation de l’épiderme et augmentent la résistance aux agressions, tout en limitant les réactions inflammatoires, les rougeurs, l’eczéma et le psoriasis.

Pour faire profiter encore plus la peau des bienfaits du thé

Faites-vous un masque au thé vert avec :
– 1 cuillère à café de poudre de thé vert japonais (matcha) ;
– 1 cuillère à café d’argile blanche ;
– 1 cuillère à café d’huile de sésame ;
– 2 cuillères à café d’eau florale de camomille romaine.

– Mélanger et laisser appliqué 15 minutes.

Boutique Biologiquement.comContre le diabète et l’obésité, buvez du thé vert

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Six personnes sur dix boivent du thé en France, surtout les plus de soixante-cinq ans. Il s’agit principalement de thé noir bu au petit déjeuner.

Pourtant, les bienfaits santé viennent plutôt du thé vert, c’est ce que montre une étude allemande de l’Université Schleswig-Holstein.

Du thé vert contre la graisse abdominale

Le thé vert est un thé peu oxydé, ce qui lui garde toutes ses propriétés. Ainsi, une tasse de 250 ml de thé vert, confectionnée avec 2,5 g de feuilles, apporte entre un tiers et la moitié de polyphénols, dont 50 à 80 % d’épigallocatéchine-3-gallate.

Or, cette dernière a la capacité d’inhiber une enzyme qui produit le cortisol, une hormone qui, lorsqu’elle est élevée, augmente la graisse abdominale. Le thé vert limite ainsi la production excessive de glucose dans le foie et l’accumulation de lipides dans les tissus adipeux.

Alors, contre le diabète et l’obésité, buvez du thé vert tous les jours, en plus, bien sûr, d’avoir une alimentation variée et équilibrée, et en faisant régulièrement de l’exercice physique.