Boutique Biologiquement.comDIABÈTE et OBÉSITÉ: Le thé vert pour perdre du poids?

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’extrait de thé vert bio antioxydant naturel puissant combiné à un supplément pourrait être efficace pour le contrôle du poids et de la glycémie dans le diabète de type 2.

Cette étude de l’University School of Medicine Keimyung (République de Corée), publiée dans les Archives of Pharmacology, le démontre chez la souris et vient ajouter aux preuves des bénéfices aujourd’hui reconnus du thé vert.

Avec ses plus de 200 composés bioactifs, le thé vert bio recèle de très nombreux bénéfices. : On a déjà évoqué ses effets anticancéreux, hypotenseurs et déjà hypoglycémiants, et plus récemment son coup de pouce à l’activité cérébrale et son effet positif sur la mémoire. Une étude publiée en 2011 dans la revue Phytomedicine a suggéré son effet protecteur contre le développement de la maladie d’Alzheimer, une autre publiée dans le Journal of Biological Chemistry a décrypté comment les extraits de thé viennent perturber une étape clé de la voie de développement de la maladie d’Alzheimer, enfin une dernière dans les PNAS, a montré comme l’extrait de thé vert interfère avec la formation de plaques amyloïdes dans la maladie d’Alzheimer. Ici, ces chercheurs coréens démontrent l’action de certains flavonoïdes du thé, appelés catéchines gallates sur l’absorption du glucose et des lipides.

Le thé vert cultivé biologiquement est très riche en antioxydants naturels puissants
Le thé vert cultivé biologiquement est très riche en antioxydants naturels puissants

Le thé vert bio, consommé quotidiennement et raisonnablement, apporte une quantité suffisante de ces catéchines gallates pour contribuer à réduire les concentrations de glucose sanguin. En revanche, la quantité plus élevée de thé vert bio nécessaire pour diminuer l’absorption des lipides dans l’intestin, peut avoir des effets néfastes chez l’Homme. Une fois dans le sang, les catéchines gallates peuvent augmenter la résistance à l’insuline, une conséquence particulièrement négative chez les patients obèses et diabétiques et contraire à l’effet recherché.

Ici, les chercheurs ont testé les effets de l’extrait de thé vert bio sur le poids corporel et l’intolérance au glucose chez des souris diabétiques et des souris normales nourris avec un régime riche en graisses. Pour éviter qu’une dose trop élevée de catéchines gallates se retrouve dans la circulation sanguine, les auteurs ont également utilisé une résine non toxique, le polyéthylène glycol, qui va lier les catéchines gallates dans l’intestin pour empêcher leur absorption. Lorsqu’ils examinent les effets sur les souris, ils constatent que
· l’extrait de thé vert bio seul n’a pas entraîné de perte de poids, ni réduit la résistance à l’insuline,
· mais l’extrait de thé vert bio donné en combinaison avec du polyéthylène glycol, entraîne une réduction significative du poids, de la résistance à l’insuline et de l’intolérance au glucose chez les souris nourries avec un régime alimentaire riche en graisses ou chez des souris diabétiques.
· Le polyéthylène glycol va prolonger la durée de l’effet des catéchines gallates tout en limitant leur « toxicité ».
Dans ce scenario, une consommation raisonnable et quotidienne de thé vert bio donnerait des résultats équivalents à ceux apportés par 2 médicaments actuellement recommandés pour le traitement du diabète non insulino-dépendant, précisent les auteurs. L’extrait de thé vert combiné au polyéthylène glycol pourrait être une combinaison préventive et thérapeutique de l’obésité et du diabète de type 2 sans « trop » d’effets secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *