Boutique Biologiquement.comLes bienfaits du thé vert antioxydant naturel contre le cancer

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 3/5]

Dans la nature, face aux agressions, les végétaux ne peuvent ni fuir ni se battre. Pour survivre, ils doivent s’armer de molécules puissantes capables de les défendre contre les bactéries, les insectes et les intempéries.

Ces molécules sont des composés phytochimiques aux propriétés antimicrobiennes, antifongiques et insecticides qui agissent sur les mécanismes biologiques des agresseurs potentiels. Les végétaux ont aussi des propriétés antioxydantes pour se protéger de l’humidité et des rayons du soleil.

Le thé, qui pousse dans des climats particulièrement humides, contient de multiples polyphénols nommés catéchines. Parmi ces dernières, l’épigallocatéchine-3-gallate – ou EGCG – est une des molécules nutritionnelles les plus puissantes contre les mécanismes nécessaires à l’invasion des tissus et la formation de nouveaux vaisseaux par les cellules cancéreuses. Elle est détruite lors de la fermentation nécessaire à la fabrication du thé noir, mais elle est présente en abondance dans le thé resté “vert” (non fermenté). Après deux ou trois tasses de thé vert, l’EGCG est largement présente dans le sang et se répand dans tout l’organisme à travers les petits vaisseaux capillaires qui entourent et nourrissent chaque cellule du corps. Elle se pose à la surface de ces dernières et s’encastre dans les interrupteurs (les “récepteurs”) dont la fonction est de donner le signal qui permet l’invasion des tissus par des cellules étrangères, comme les cellules cancéreuses. L’EGCG est aussi capable de bloquer les récepteurs qui déclenchent la création de nouveaux vaisseaux. Les récepteurs ne répondent plus aux commandes que leur envoient les cellules cancéreuses – via les facteurs d’inflammation – pour envahir les tissus voisins et fabriquer les nouveaux vaisseaux nécessaires à la croissance des tumeurs.

Les bienfaits du thé vert antioxydant naturel contre le cancer
Les bienfaits du thé vert antioxydant naturel contre le cancer

Richard Béliveau et son équipe ont testé, dans leur laboratoire de médecine moléculaire à Montréal, les effets de l’EGCG du thé vert sur plusieurs lignées de cellules cancéreuses. Ils ont observé qu’elle ralentissait considérablement la croissance des cellules de la leucémie, du cancer du sein, de la prostate, du rein, de la peau et de la bouche.

Le thé vert agit aussi comme un détoxifiant de l’organisme. Il active les mécanismes du foie qui permettent d’éliminer plus rapidement les toxines cancérigènes de l’organisme. Chez la souris, il bloque même l’effet des cancérigènes chimiques responsables des tumeurs du sein, du poumon, de l’œsophage, de l’estomac ou du colon.

Enfin, son effet est encore plus frappant lorsqu’il est combiné à d’autres molécules couramment présentes dans l’alimentation en Asie. Par exemple, lorsque le thé vert est combiné au soja. Le laboratoire de nutrition et métabolisme de Harvard a montré chez la souris que la combinaison thé vert + soja multipliait les effets protecteurs de chacun pris séparément, et ce, autant pour les tumeurs de la prostate que pour les tumeurs du sein. […]

La libération des catéchines nécessite une infusion prolongée, au moins 5 à 8 minutes, de préférence 10 minutes.

Utilisation recommandée : infuser 2g de thé vert pendant 10 minutes dans une théière et consommer dans l’heure qui suit (au-delà de cette durée, les polyphénols disparaissent). Il est recommandé de consommer 6 tasses par jour.

Attention : certaines personnes sont sensibles à la caféine du thé vert et peuvent souffrir d’insomnie si elles en consomment après 16 heures. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *