Boutique Biologiquement.comLes vertus du thé bio

  Posté par the       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le thé est un aliment diététique utilisé depuis longtemps pour les bienfaits de ses éléments comme …
– Son tannin
– Sa caféine
– Ses vitamines
– Son fluor
– De nombreux autres éléments …
Le thé et notre santé

– Le tannin tuerait les bactéries et le virus de la grippe, limiterait les mutations, réduirait les tumeurs et ainsi l’incidence du cancer, réduirait l’oxydation, diminuerait le cholestérol, inhiberait l’augmentation de la pression sanguine et l’augmentation de la glycémie, lutterait contre les bactéries cariogènes, empêcherait la mauvaise haleine …
La caféine (= théine) stimulerait l’état d’éveil en excitant les centres nerveux, aurait une action diurétique et renforcerait la fonction cardiaque …

– La vitamine A, perdue en grande partie lors du traitement du thé, est liposoluble et donc présente, modestement, dans l’huile aromatique de votre liqueur. Cette vitamine préviendrait contre la cécité et jouerait un rôle dans la croissance.

– Les vitamines du groupe B sont très solubles dans l’eau et favorisent le métabolisme des hydrates de carbone. La B1 entretiendrait le système nerveux, le coeur et l’appareil digestif. La B2 aurait une action générale sur les tissus. La vitamine B5 serait nécessaire au bon état de la peau, des muqueuses et des cheveux. Les vitamines B3 et B11 renforceraient le métabolisme lipidique de l’organisme.
– La vitamine C, surtout présente dans le thé vert car elle disparaît lors de la fermentation, stimulerait les défenses de l’organisme …

– La vitamine E, surtout présente dans le thé d’Inde et de Ceylan, aurait une action anti-oxydante et régulatrice du vieillissement …
– La vitamine P serait très importante pour la résistance de la peau, les cheveux et renforcerait les tissus sanguins.
– La chlorophylle désodoriserait.
– Les polioses abaisseraient la glycémie et aideraient au traitement du diabète.
– Les flavonols renforceraient les parois vasculaires et augmenteraient l’élasticité des vaisseaux sanguins.
Le fluor empêcherait le développement des caries.

– Boire plus de deux tasses de thé par jour diminuerait le risque de développer une cirrhose ou une autre maladie chronique du foie, si l’on y est exposé du fait d’un surpoids, d’un alcoolisme ou d’un diabète.

Le thé posséderait un enzyme anti-coagulant assurant la fluidité du sang, ralentirait l’assimilation des sucres et graisses, combattrait les effets de l’alcool (un thé fort dégrise), contrôlerait l’hypertension, empêcherait les intoxications alimentaires, maintiendrait une juste hydratation du corps, éliminerait de 20 à 30% du strontium 90 (radioactivité, retombées radioactives) contenu dans l’organisme et préviendrait partiellement l’absorption de radiations, par son action antioxydante, il protégerait des attaques cérébrales, etc.
Approfondissez ce thème en découvrant un thé réputé par les Japonais comme permettant de lutter contre l’hypertension : le Gabalong !

Bien entendu il faut replacer le thé dans son contexte “naturel” et garder à l’esprit qu’il fut, et demeure, un élément de la phytothérapie chinoise. Or celle-ci est plus préventive, plus quotidienne que notre médecine occidentale actuelle qui traite le mal lorsqu’il s’est déjà manifesté. Autrement dit le thé, produit diététique et non médécinal, ne vous fera pas maigrir si vous mangez trop de gâteaux, ou ne vous guérira non plus, malheureusement, d’une maladie. Par contre, allié à un mode de vie sain, il vous aidera à garder et stimuler votre capital santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *