[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Depuis plusieurs années, des études prouvent les bienfaits de la consommation de certains aliments ou boissons  de thé vert bio antioxydant naturel puissant. « contre le diabète » ou en prévention, notamment de celui de type 2.

Citons par exemple la consommation de fruits & légumes ou la bière (avec modération bien entendu) !

Mais une plante très connue, aurait la faculté de limiter les pics glycémiques chez les diabétiques.
Un ingrédient du thé, l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), un antioxydant, permettrait, en association avec de l’amidon, de limiter de façon efficace l’augmentation du taux de sucre dans le sang.

Le thé vert un espoir pour les diabètiques

Le thé vert un espoir pour les diabètiques

Pour le moment, il s’agit d’une étude réalisée sur des souris, mais les chercheurs estiment que ses résultats offriraient de bonnes pistes pour les humains.

La dose de thé vert donnée aux souris pour limiter ainsi la glycémie correspond à une tasse et demie chez l’homme.
Pendant l’étude, les souris étaient nourries avec de l’amidon de maïs, qui semble augmenter encore l’efficacité de l’EGCG.

Joshua Lambert, professeur de sciences de l’alimentation à la Pennsylvania State University, indique que les pics de glycémie sont de 5o % inférieurs chez les souris nourries avec l’EGCG.

Ces résultats s’expliquent par l’action de l’antioxydant du thé vert : il réduit de 34% l’activité de l’alpha-amylase, une enzyme produite par la bouche et le pancréas, qui décompose l’amidon en sucres rapides, ces deniers étant à l’origine des pics de glycémie.

Il serait maintenant très intéressant de bénéficier d’une étude réalisée auprès d’êtres humains, mais on peut déjà profiter de ces résultats dans la mesure où le« traitement » est non seulement naturel, sans effets secondaires indésirables, à la portée de tous, mais qu’en plus le thé vert possède de multiples autres vertus.
Pour obtenir l’effet hypoglycémiant du thé vert le plus marqué, les chercheurs recommandent de l’associer à des féculents : au riz mais aussi aux pâtes, aux pommes de terre, aux pois chiches, aux lentilles ou aux haricots secs.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

UN COMPOSANT DU THÉ VERT BIO PERMETTRAIT DE RÉDUIRE LES PICS DE GLYCÉMIE

L’épigallocatéchine 3 gallate (EGCG) est un composant du thé vert qui peut jouer un rôle important dans la réduction des pics de glycémie. En effet, des scientifiques viennent de montrer que l’absorption de cette molécule (équivalente à la quantité que l’on trouve dans une tasse et demie de thé vert) consommée en même temps que des aliments riches en amidon, réduit le pic de glycémie qui se produit après le repas.

La réduction la plus forte (de l’ordre de 50%) est obtenue quand l’EGCG est absorbée avec de l’amidon de maïs.

Par contre l’EGCG n’a aucun effet lorsque le repas est composé de glucose ou de maltose. L’explication viendrait du fait que l’EGCG joue sur l’activité d’une enzyme, l’alpha-amylase, présente dans la salive et les sucs pancréatiques et qui permet la digestion de l’amidon. En présence d’EGCG, l’alpha amylase voit son activité réduite et donc l’amidon n’est pas digéré dans sa totalité.

Notons enfin qu’il faut que le thé vert soit consommé en même temps que les aliments riches en amidon pour être efficace. On pense par exemple à l’intérêt qu’elle pourrait avoir au petit déjeuner, puisqu’un grand nombre de personnes prend à ce moment du thé avec du pain, aliment riche en amidon.

Source : Molecular Nutrition and Food Research. Nov 2012 ;56(11):1647-54.
Inhibition of starch digestion by the green tea polyphenol, (-)-epigallocatechin-3-gallate.
Forester SC, Gu Y, Lambert JD.

Auteur : Loïc Leroux


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Trois tasses par jour de thé vert bio antioxydant puissant et votre coeur vous dira merci.

A l’occasion d’un congrès de cardiologie, des chercheurs ont mis en exergue les atouts du thé dans la protection, non seulement de la mémoire et de l’appareil digestif, mais aussi du coeur.
“Trois tasses par jour”, tel est le conseil de Anne-Marie Roussel, professeur de biochimie à l’Université Joseph Fourier à Grenoble, pour la posologie. Lors des Journées européennes de la Société française de cardiologie qui se sont tenues à Paris du 16 au 19 janvier, les bienfaits du thé, en particulier le vert et le noir, ont été mis en exergue.
Moins d’AVC chez les buveurs réguliers
Deux études épidémiologiques ont d’ores et déjà prouvé que les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC) étaient réduits de de 13 à 23 % chez les buveurs réguliers de thé. Durant le congrès, les chercheurs ont souligné l’intérêt des les chercheurs des flavonoïdes dans la protection du coeur. Il s’agit d’un type d’antioxydant qui a notamment pour intérêt d’être vasodilatateur.
Les flavonoïdes protégeraient les cellules endothéliales qui jouent un rôle direct pour prévenir tout accident cardiaque. Il a été constaté qu’un dysfonctionnement de ces cellules jouaient un rôle direct dans les AVC.
A noter qu’il n’y a pas que le thé vert ou noir à posséder ces caractéristiques. Le vin rouge et le cacao sont également riches en antioxydants “mais c’est le thé qui entraîne l’amélioration la plus importante”, a précisé le professeur Éric Bruckert, chef du service d’endocrinologie et de prévention des maladies cardiovasculaires à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Vous faites chauffer la bouilloire ? On amène les sachets.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La consommation quotidienne de thé permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, de thé vert bio antioxydant naturel puissant.

Au moins trois tasses de thé – vert ou noir – par jour, en évitant si possible d’y ajouter du sucre ou du lait. Voici, en substance, les recommandations d’Anne-Marie Roussel, professeur de biochimie à l’université Joseph-Fourier à Grenoble (sud-est de la France), qui présentait vendredi, pendant les Journées européennes de la Société française de cardiologie, les dernières études sur l’effet protecteur de cette plante pour le cœur.
Deux études publiées ces dernières années font état d’une diminution des accidents vasculaires cérébraux (AVC) allant de 13 à 23% chez les buveurs de thé réguliers. Les chercheurs s’intéressent désormais aux mécanismes d’action à l’origine de cet effet protecteur. Ils étudient pour cela les flavonoïdes, des molécules que l’on trouve également dans le vin rouge, le café et le cacao. Les flavonoïdes ont notamment un pouvoir vasodilatateur «au cœur de la protection cardio-vasculaire», que l’on sait désormais mesurer sur les patients, souligne Anne-Marie Roussel.

 

Le thé vert bio pour la protection cardio-vasculaire

Le thé vert bio pour la protection cardio-vasculaire

Prévention du diabète et de l’obésité
Le thé modifierait également le métabolisme de l’endothélium, le tissu qui forme le revêtement interne des vaisseaux sanguins et qui joue un rôle important dans le tonus de l’artère. Un dysfonctionnement de la fonction endothéliale est la première étape d’un processus pouvant mener à un accident cardio-vasculaire, rappelle le Pr Éric Bruckert, chef du service d’endocrinologie et de prévention des maladies cardio-vasculaires à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Des chercheurs ont pu montrer que certains aliments permettaient une amélioration de cette fonction endothéliale. «Pour les fruits, les légumes et le poisson, les effets sont faibles. L’amélioration est plus significative pour le cacao ou le vin, mais c’est le thé qui entraîne l’amélioration la plus importante», résume le Pr Bruckert.
Outre cette action protectrice sur le cœur, le thé serait également capable de réduire le taux de cholestérol et de triglycérides (un autre type de lipide) dans le sang et d’agir sur «la résistance à l’insuline» (qui se traduit par une moins bonne utilisation du sucre par l’organisme et joue un rôle dans l’apparition du diabète de type 2).
Quant aux femmes enceintes, elles ne devraient pas dépasser trois tasses par jour car le thé «à très haute dose, chez certains sujets», est susceptible d’entraver l’absorption du fer dans l’organisme. «Par précaution et par bon sens, il est inutile de boire un litre de thé par jour», rappelle le Pr Roussel. Pour la même raison, il est également recommandé aux grands buveurs de thé de prendre au petit déjeuner un jus d’agrume riche en vitamine C, car elle favorise l’absorption du fer.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

On connaissait les bienfaits du thé sur la prévention du diabète et de l’obésité. Mais des recherches scientifiques françaises ont montré qu’il aurait aussi un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires.

Ainsi, boire du thé vert ou du thé noir tous les jours diminuerait les risques d’accidents vasculaires cérébraux. “Il faut trois tasses par jour pour que ce soit efficace”, a bien précisé Anne-Marie Roussel, professeur de biochimie à l’Université de Grenoble.

Plus précisément, cette chercheuse nous explique ce sont les flavonoïdes contenus dans le thé qui seraient à l’origine de ces mécanismes d’action. Ces anti-oxydants assurent en effet la fonction endothéliale de notre cœur, essentielle à son bon fonctionnement. D’autres aliments permettent d’optimiser cette fonction comme le cacao ou le vin (à condition de le consommer avec modération, bien évidemment).

Autre bénéfice du thérecensé par les scientifiques: il permet de réduire le cholestérol dans le sang, à condition toutefois de ne pas ajouter du sucre ou du lait dans son thé. Logique.

Attention toutefois à ne pas abuser du thé vert quand on est enceinte. “A très haute dose, chez certains sujets”, cette boisson est susceptible d’entraver l’absorption du fer dans l’organisme”, nous explique le Pr. Roussel avant d’ajouter: “il est inutile de boire un litre par jour !”


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’acné est un problème qui touche de nombreuses personnes, en particulier les adolescents. Elle est caractérisée notamment par une production excessive de sébum et la prolifération exagérée d’une bactérie normalement présente dans la peau, Propionibacterium acnes.

Un des médicaments les plus utilisés aujourd’hui est l’Isotrétinoïne, plus connu sous le nom de roaccutane. Ce dérivé de la vitamine A est souvent efficace mais possède de nombreux effets secondaires potentiellement graves tels que l’apparition de troubles de l’humeur ou une baisse de l’acuité visuelle irréversible. Des chercheurs Coréens travaillent donc activement à la découverte de nouvelles stratégies thérapeutiques.

L'ECGC, substance active retrouvée dans le thé vert, pourrait être un traitement prometteur contre l'acné.

L’ECGC, substance active retrouvée dans le thé vert bio, pourrait être un traitement prometteur contre l’acné.

Ils ont ainsi décidé d’observer l’action de l’ECGC, un polyphénol retrouvé en grande quantité dans le thé vert bio, sur des cellules humaines en laboratoire et ont découvert que ce composé permet de contrôler efficacement la production de sébum et de moduler l’inflammation. De plus l’ECGC semble posséder une action antibactérienne en inhibant la prolifération de la bactérie P.acnes. Fort de ces constats les chercheurs ont ensuite administré l’extrait de thé vert bio à des volontaires victimes d’acné. Résultat : le thé vert bio est significativement efficace et ne possède pas d’effets secondaires.

Cette étude est la première à avoir testé l’effet du thé vert bio dans l’acné, d’autres études sont donc amenées à être publiées pour en savoir plus sur la dose la plus efficace. En attendant certains facteurs alimentaires sont connus pour contribuer fortement à l’acné comme les aliments à index glycémiques élevés (1) ou les produits laitiers (2).


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Du fait de la forte teneur en flavonoïdes du thé bio antioxydant naturel puissant vert et noir, il a un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires. La posologie : trois tasses par jour sans sucre.

Boire du thé vert ou noir tous les jours a un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires en raison de sa forte teneur en flavonoïdes, selon des travaux présentés vendredi devant un congrès de cardiologie. “Il faut trois tasses par jour pour que ce soit efficace” a précisé Anne-Marie Roussel, professeur de biochimie à l’Université Joseph Fourier à Grenoble, pendant les Journées européennes de la Société française de cardiologie qui se tient à Paris jusqu’à samedi.

Le thé vert bio pour protéger des accidents cardiovasculaires

Le thé vert bio pour protéger des accidents cardiovasculaires

Selon diverses études internationales parues ces dernières années, le thé pourrait jouer un rôle dans la prévention du diabète et de l’obésité mais permettrait également de diminuer le risque de développer diverses pathologies cardio-vasculaires. Au moins deux études font état d’une diminution des accidents vasculaires cérébraux (AVC) allant de 13 à 23% chez les buveurs de thé réguliers.

Le cacao et le vin aussi…

Mais alors qu’il s’agissait quasi exclusivement d’études épidémiologiques, des chercheurs travaillent désormais sur les mécanismes d’action des flavonoïdes contenus dans le thé. Parmi ceux-ci figurent notamment l’effet vasodilatateur “qui est au coeur de la protection cardiovasculaire et aujourd’hui mesurable en clinique”, selon Mme Roussel. Elle cite également la modification du métabolisme de l’endothélium, le tissu qui forme le revêtement interne des vaisseaux sanguins.

Un dysfonctionnement de la fonction endothéliale est la première étape d’un processus pouvant menant à un accident cardiovasculaire, a expliqué pour sa part le Pr Eric Bruckert, chef du service d’endocrinologie et de prévention des maladies cardiovasculaires à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Grâce à la mesure de la fonction endothéliale, des chercheurs ont pu montrer que certains aliments permettaient une amélioration de cette fonction. “Pour les fruits, les légumes et le poisson, les effets sont faibles, l’amélioration est plus significative pour le cacao ou le vin, mais c’est le thé qui entraîne l’amélioration la plus importante” résume le Pr Bruckert.

Posologie particulière pour les femmes

D’après les études, le thé serait également capable de réduire le taux de cholestérol et de triglycérides (un autre type de lipide) dans le sang et d’agir sur “la résistance à l’insuline” (qui se traduit par une moins bonne utilisation du sucre par l’organisme et joue un rôle dans l’apparition du diabète de type 2). Mais pas question d’ajouter du sucre ou du lait dans son thé, ce qui risque d’effacer ou de diminuer fortement son effet bénéfique, prévient Mme Roussel.

Quant aux femmes enceintes, elles ne devraient pas dépasser trois tasses par jour car le thé “à très haute dose, chez certains sujets”, est susceptible d’entraver l’absorption du fer dans l’organisme. “Par précaution et par bon sens, il est inutile de boire un litre de thé par jour”, ajoute-t-elle.

Source sur TF1 News : Trois tasses de thé vert ou noir chaque jour, c’est bon pour le coeur


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Pour préserver notre matière grise, on a intérêt à boire du thé vert naturel bio . Ses propriétés antioxydantes aideraient à prévenir le déclin cognitif, selon des chercheurs chinois.

On l’encense pour ses vertus amincissantes ou encore astringentes. Il protègerait aussi des maladies cardiovasculaires. Récemment, des chercheurs taiwanais ont même suggéré que le thé vert pourrait ralentir la formation de cellules cancérigènes chez les fumeurs.
Mais on a oublié une chose : le thé vert stimulerait aussi notre mémoire. Une nouvelle étude chinoise conclut que ses “propriétés chimiques auraient un impact sur les cellules du cerveau ». Au cœur de cette découverte, l’épigallocatéchine gallate ou plus facile à prononcer, l’EGCG, un antioxydant naturel puissant.
Le professeur Yun Bai du Third Military Medical University à Chongqing a voulu savoir comment ce polyphénol peut améliorer les fonctions cognitives. Les résultats sont parus dans la revue Molecular Nutrition & Food Research.

Le thé vert antioxydant est bon pour la memoire

Le thé vert antioxydant est bon pour la memoire

Ils ont utilisé deux groupes de souris. Le premier a absorbé de l’EGCG, l’autre est un groupe témoin. Les rongeurs ont été entraînés pendant trois jours à trouver une plateforme visible et sept jours supplémentaires pour trouver une plateforme cachée.
Les souris traitées à l’EGCG ont mis moins de temps à trouver la plateforme cachée que le groupe témoin. Ces résultats révèlent que cet antioxydant améliore l’apprentissage et la mémoire en améliorant la reconnaissance d’un objet et la mémoire spatiale.
L’EGCG présent dans le thé vert agirait au niveau de l’hypothalamus en favorisant la neurogénèse (la naissance de neurones dans le cerveau). “Nous avons découvert au cours des tests faits sur les souris que l’EGCG agit directement sur la production des neurones”, explique le Dr Bai, cité par le Daily mail.
Cette étude tend à prouver que la consommation de thé vert aiderait à prévenir les pertes de mémoire et les maladies neurodégénératives.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le thé est la boisson la plus consommée au monde après l’eau. Il en existe de multiples variétés, parmi lesquelles le thé vert bio antioxydant naturel puissant, apprécié pour son goût mais surtout pour ses nombreuses vertus.

Il existe des centaines de variétés de thé à travers le monde. Star incontestable, le thé vert est le plus réputé et possède le plus de propriétés thérapeutiques, particulièrement reconnues en Chine et au Japon. Contrairement aux thés fermentés, semi-fermentés, noirs, blancs et fumés, le thé vert n’a subi aucune transformation et conserve ainsi toutes ses vertus. Parmi celles-ci, des études ont pu révéler son action stimulante, tonique et excitante. Comme ses confrères, le thé vert renferme de la théine, substance analogue à la caféine, mais contenue en plus faible quantité que dans le café. Son action s’exerce sur les centres nerveux, pour favoriser l’activité psychique et aider l’organisme à lutter contre la fatigue. Moins nocive et plus résistante sur la durée que celle du café, elle permet d’augmenter la vigilance et de stimuler l’intellect.
Un puissant antioxydant
La feuille de thé ne contient pas moins de 350 constituants, dont 40 % de glucides, 20 % de protides, 2 % de lipides et 9 % de minéraux (dont du manganèse, du potassium, du magnésium et du fluor). Riche en vitamines C, B1, B2, B3 et P (favorisant l’élasticité des vaisseaux sanguins), le thé vert jouerait surtout un rôle contre le vieillissement, au moins quatre fois supérieur à celui des vitamines C et E. Il contient d’autre part des polyphénols et des flavonoïdes, composés chimiques naturels aux fonctions antioxydantes qui permettent de lutter contre les radicaux libres, principaux responsables de notre vieillissement, de différentes maladies cardio-vasculaires et du cancer. Présents naturellement dans notre alimentation, ces antioxydants sont plus nombreux dans le thé vert que dans la plupart des fruits et légumes reconnus pour en être une source privilégiée. Aussi, deux tasses de thé vert représenteraient, en antioxydant, l’équivalent de sept verres de jus d’orange frais. En revanche, contrairement à ce qui circule à son sujet, le thé vert ne fait pas maigrir. Très riche en eau, il participe à l’élimination des toxines et n’apporte aucune calorie, à condition d’être consommé nature, mais c’est là sa seule propriété amincissante.

Thé vert antioxydant puissant : à consommer sans modération

Thé vert antioxydant puissant : à consommer sans modération

Posologie et contre-indications
Le thé vert se consomme avec une eau peu chaude (50 à 70° C). L’eau bouillante, en brûlant les feuilles, leur ôterait certaines de leurs qualités. Consommé en infusion, traditionnellement dans une théière en porcelaine ou dans un zhong, une tasse de thé vert suffit pour bénéficier de son action stimulante. Pour profiter de ses autres vertus, la posologie est de trois tasses par jour, pas plus. En usage externe, un sachet de thé vert refroidi peut s’appliquer sur un zona ou un herpès, ou sur les yeux pour reposer ou atténuer les cernes. Dans le bain, il procure une agréable sensation de bien-être. Attention, cependant, à ne pas sous-estimer ses effets nocifs. Le thé vert est notamment déconseillé en cas d’anémie : les flavonoïdes dont il est composé pourraient inhiber l’absorption intestinale des oligo-éléments, notamment du fer. Chargé en caféine et en théine, il peut être source d’insomnie. Veillez donc à bien doser votre consommation.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le thé, et plus particulièrement le thé vert bio antioxydant naturel puissant, intéresse de plus en plus les scientifiques.

Ses bienfaits sur la santé ne sont plus à démontrer. Plurielles.fr fait le point sur cette boisson qui reste la plus consommée au monde après l’eau.
Plus d’un milliard de tasses de thé sont bues chaque jour dans le monde, principalement par les femmes. Un geste particulièrement bon pour la santé car le thé, quel qu’il soit, améliore les défenses de l’organisme en lui apportant de nombreux antioxydants (vitamines C, E, zinc, sélénium…).

Les bienfaits du thé ont été confortés par une enquête* dévoilée au Japon en septembre 2006 : le thé diminue le risque de maladies cardiovasculaires, améliore la répartition des graisses et ralentit le vieillissement cérébral.
Autre point positif, la théine ou caféine du thé stimule l’esprit.

Tous les bienfaits du thé vert antioxydant

Tous les bienfaits du thé vert antioxydant

Les bienfaits sur les maladies cardiovasculaires
Boire du thé diminue le mauvais cholestérol et les graisses. Ce qui a pour effet de réduire la mortalité due aux maladies cardiovasculaires des personnes qui en consomment régulièrement. Elle chute notamment de 23 % chez les femmes qui en boivent au moins cinq tasses quotidiennement.

Les bienfaits sur la silhouette
Attention, le thé n’a pas d’effet sur le poids, mais sur la silhouette, il ne fait pas maigrir. En effet, sa consommation favorise à une meilleure répartition des graisses, notamment au niveau de la taille et des hanches. Il peut toutefois aider à maintenir le poids après un régime parce qu’il active les dépenses énergétiques.

Les bienfaits sur le vieillissement cérébral
L’effet neuroprotecteur du thé fait partie des thèmes de recherche les plus prometteurs. Grâce à sa très grande richesse en antioxydants, cette boisson possède des vertus intéressantes au niveau des fonctions cognitives.
Les chercheurs ont notamment observé que des sujets de plus de 65 ans, buveurs réguliers de thé, sont moins touchés par le vieillissement cérébral et par des pathologies neurodégénératives comme les maladies d’Alzheimer et Parkinson.
Bien évidemment ces avancées dans le domaine cognitif restent à confirmer par d’autres études.
Bien le consommer
Pour garder toutes ses propriétés le thé doit infuser au moins trois minutes, être consommé chaud et rapidement afin que ses composants, notamment les antioxydants, ne tombent pas au fond de la tasse et ne perdent pas leur efficacité. Attention, il doit être bu sans sucre.


 

Vos serez surement intéressé par ces blogs : sel de Guerande, les fleurs de bach, l'aloe vera, la plante de stevia bio, les femmes nappy, le fruit du camu camu, le sel de Guérande, l'arbre du baobab, la feuille de menthe bio, le fruit de grenade bio, la baie d'aronia bio, chia bio, le fruit de l'acerola bio, le fruit de maqui bio, le fruit de guarana bio, l'huile de jojoba bio, la boisson de maté bio, le silicium organique, utilisation du chanvre bio, le thé de rooibos, l'huile d'argan, konjac bio coupe faim, les antioxydants naturels, le sirop agave biologique, physalis peruviana, la racine de gingembre biologique, le citron yuzu bio, le fruit de cupuacu biologique, la baie d'arbouse bio, la vigne rouge bio pour la circulation, urucum bio contre le cancer de la peau, le fruit de lucuma bio, les amandes biologiques, la cerise, le fruit de mangoustan bio, le thym antioxydant, levure de riz, le citron vert, les antioxydants naturels puissants, le raisin riche en antioxydant, l'ortie bio riche en silice, la baie de sureau, le goji de l'Himalaya, les baies de goji Himalaya, les antioxydants naturels puissants, la pulpe de baobab biologique, les protéine biologique, beurre de karite bio, le fruit de l'argousier bio, la poudre de baobab bio, la feuilles de ginkgo biologique,le goji biologique, le champignon reishi biologique, le transhumanisme, les sushis japonais, le fruit du baobab bio, les baies de goji biologique, la pharmacie biologique, le cannabis biologique, la marijuana biologique, les insectes comestibles, les prooxydants, la poudre de baobab biologique, le pain de singe baobab, le baobab biologique, biologiquement, le bouye jus de baobab, baobab.com, la tomate biologique, les insectes comestibles,le fruit du corossol, le fruit du baobab biologique, la feuille de graviola bio, le bambou bio, l'artemisinine bio anti-cancer, baobab.com, la feuille de corossol, un hamburger vegetarien, la dhea naturelle, couple mixte, le caylar, l'armoise anti-cancer, lait de cafard, pissenlit cancer, graviola corossol, la feuille de papaye anti cancer